A 19 ans, ce jeune français rachète la boulangerie de son village et engage ses parents

Il faut dire que son parcours est loin d’être ordinaire. Pour information, le jeune prodige avait été couronné meilleur apprenti des Ardennes en boulangerie (2018) et second en pâtisserie (2019). Il avait été formé au CFA de Charleville-Mézières. A 16 ans, il avait fait ses débuts dans le métier. S’installer à Signy-le-Petit était une évidence pour l’artisan après ses études. Le seul problème était qu’il avait besoin de financement pour acheter la boulangerie et ouvrir sa propre entreprise.

A seulement 19 ans, Bryan Jonniaux s’est donc présenté aux banques pour l’accompagner dans son projet. Beaucoup ne l’ont pas pris au sérieux, mais pas assez pour décourager le jeune entrepreneur. Finalement, il a trouvé le soutien financier dont il avait besoin pour se lancer. “Clairement, mes diplômes et mes titres comptaient et la banque ignorait mon âge”il se confie.

Son entreprise tourne à plein régime

Alors que certains sortent à peine de l’adolescence, Bryan Jonniaux a fait preuve d’une certaine maturité pour le moins déconcertante. Durant son apprentissage, il réussit notamment à mettre de côté un peu moins de 15 000 euros. Ce montant était un premier apport pour démarrer son projet. Bien sûr, il fait la fierté de ses parents qui sont maintenant ses employés.

“Le monde du pain” c’est aussi une sorte d’entreprise familiale puisque sa sœur Océane a rejoint l’aventure en tant qu’apprentie pâtissière. Tout comme son père, son meilleur ami s’occupe également de la fabrication. Toutes ces personnes, dont deux vendeuses, mettent la main à la pâte pour satisfaire les clients. Selon les informations relayées, les Ardennes coulent environ 700 baguettes par jour.

Passer a la page suivante pour lire la suite .....