Des radars anti-bruit débarquent sur les routes de France et pourraient vous coûter cher

Des radars anti-bruit commencent à être déployés sur les routes de France pour le plus grand plaisir des citoyens. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur ce nouveau système de contrôle routier.

Après les équipements de terrain urbain (ETU) et le Parifex Nano, qui vient d’obtenir son agrément, le gouvernement a encore resserré la vis en matière de contrôles routiers. Il faut dire que les excès de vitesse sont toujours présents sur nos routes. Pollution sonore n’est pas en reste non plus. Cela continue de pourrir le quotidien des Français, a confié un adjoint de police à la sécurité à la microphone de Parisien. C’est la raison pourquoi radar anti-bruit est apparu.

Trois constructeurs s’affrontent dans le cadre deune expérimentation nationale. Celle-ci a débuté en juin 2021 et se poursuit avec le ministère de la Transition écologique. Des radars anti-bruit ont ainsi été installés le long des routes. Ces phases d’essai résultent de l’article 92 du le LOM (Loi d’orientation de la mobilité). Après la période de rodage, un déploiement général pourrait avoir lieu, si bien sûr, le gouvernement obtient une homologation définitive.

Le radar anti-bruit se démocratise en France
Le radar anti-bruit se démocratise en France

A lire aussi : Occitanie : Les premiers “super radars tourelles” se posent sur les routes de cette région

Advertisement

De nouveaux radars pour contrôler les véhicules trop bruyants

Chaque été, des motards compliquent la vie des habitants de Saint-Forget dans les Yvelines. La raison ? Les passionnés de roues affectionnent particulièrement la route aux 17 virages qui traverse cette zone rurale. En ce sens, les riverains vivent un calvaire durant la période estivale. C’est la raison pour laquelle des radars anti-bruit sont apparus dans la vallée de Chevreuse en région parisienne.

Leave a Reply

Your email address will not be published.