En service, une policière se tire une balle dans la poitrine au commissariat

publié par Chatte le 17 juin 2022 à 20h38

On ne s’en rend pas forcément compte, mais la police risquent souvent leur vie. Il faut être fort pour faire ce travail. Parfois, oui, ils mettent des PV (ils ont d’ailleurs un quota à respecter) ou font preuve d’injustice. Néanmoins, nous sommes très heureux de les avoir en cas de problème. Et tout ça pression exercée sur la policeà l’extérieur, mais aussi en interne entre eux, cela peut conduire à des actes irréparables. Critiqué, en danger dans toutes les situations… une policière a montré sa détresse dans un commissariat ce jeudi 16 juin 2022. Alors qu’elle tentait de mettre fin à ses jours, elle s’est tiré une balle dans la poitrine.

Une policière du commissariat de Dunkerque se tire une balle

La police est parfois agressée ou menacée par la population. En réalité, pour la plupart, ils ne font qu’exécuter des ordres et ne sont donc pas en mesure d’avoir un poste de juge face à une situation sur le terrain. Une dure réalité qui a déjà entraîné des menaces au couteau, des agressions, des tirs défensifs. Alors évidemment il y a violences policières, ça existe. Il y a toujours des gens qui font mal leur travail. Dans ce monde de la haine, alors forcément les policiers se retrouvent aussi être méchants les uns avec les autres.

C’est face à cette pression constante, ces critiques et incompréhensions des civils, mais surtout de la part de ses collègues, qu’un la police a également tenté d’y mettre un terme. En servant dans le Commissariat de police de Dunkerque, elle s’est tiré une balle dans la poitrine. Les événements se sont déroulés ce jeudi 16 juin 2022, vers 7 heures du matin, dans le vestiaire du commissariat. Elle a tenté de se suicider et a été rapidement transportée à l’hôpital. Selon des sources policières, son pronostic vital ne serait plus engagé.

Passer a la page suivante pour lire la suite .....