qu’adviendra-t-il de la marque ?

Après quelques comportements désobligeants chez Action, un autre grand nom de l’industrie fait face à quelques obstacles. C’est le signe de vente de Vêtements Pimkie. En effet, la marque de prêt-à-porter compte de nombreux problèmes financiers. Avec ses 232 magasins et ses 1 500 salariés, Pimkie vient d’être mise en vente par l’association de la famille Mulliez (AFM). Le magasin va-t-il disparaître ? Que va-t-il advenir de ses employés ? On fait le point.

La marque Pimkie mise en vente par manque d’argent

Non, il ne s’agit pas d’une nouvelle affaire de licenciement “injustifié”. Le signe de Vêtements femme Pimkie vient d’être mis en vente par ses propriétaires, l’association de la famille Mulliez (AFM). La cause ? Des soucis financiers importants contre lesquels la marque se bat depuis des années. Cette information a été relayée par le média Fashion Network, par la marque elle-même : « L’actionnaire actuel est à la recherche d’un solution actionnariale externe et se donne plusieurs mois pour faire cette recherche et trouver la meilleure solution possible », peut-on lire.

Advertisement

Fondée en 1971, la marque Pimkie a 232 magasins, 81 d’affilée et 1 500 employés. Et face aux problèmes d’argent de cette vaste entreprise, les salariés s’attendaient à licenciements. Mais certainement pas à vendre, même à la fermeture (si l’AFM ne trouve pas d’acquéreur) magasins.

Pimkie est donc en vente et il y aurait un cahier des charges : ils ont retiré la possibilité d’un fonds de pension, ils cherchent un actionnaire qui pourrait donner un avenir à l’entreprise », a déclaré, ce lundi 23 mai 2022, Karine Therage, responsable du magasin Pimkie à Noyelles-Godault dans le Pas-de-Calais.

Leave a Reply

Your email address will not be published.