CBD, chanvre à part

Tisane, fleurs séchées, huiles… Les produits à base de CBD connaissent un succès grandissant. Bien nommé ?

L’expérience CBD

Magali, 45 ans, était très anxieuse lors du premier confinement : « Travailler à la maison avec les enfants augmentait mon anxiété. Un ami m’a parlé d’un site qui vendait Huiles de CBD (cannabidiol).

J’ai essayé et ça a marché pour moi. Comme Magali, beaucoup d’entre nous se sont adonnés aux huiles de CBD, aux tisanes et aux thés aux fleurs. « Pendant les confinements, de nombreuses personnes étaient stressées, insomniaques ou déprimées, confie Patrick Bédué, créateur de CBD Expo France, le premier salon français dédié aux professionnels du secteur, qui s’est tenu à Paris en octobre dernier. Comme tous les magasins étaient fermés, ils ont commandé des produits sur Internet ». Si les chantiers se sont répandus, les magasins ont rapidement emboîté le pas.

Effets bénéfiques

Le CBD, issu des fleurs de chanvre, est crédité de nombreux effets bénéfiques : il aide à combattre le stress et l’insomnie, il soulage les douleurs, apaise les nausées… D’où viennent ces vertus ? Les connaissances sur le cannabidiol sont assez récentes. Si la molécule a été isolée dans les années 1940, la découverte du système endocannabinoïde remonte aux années 1990.

Cependant, lorsque nous consommons du CBD, il interagit avec ces récepteurs. D’où l’apparition d’effets bénéfiques : il a des actions anti-inflammatoires, anxiolytiques, analgésiques et anticonvulsivantes. Petit hic : pour l’heure, nous ne disposons pas d’études scientifiques suffisamment solides pour valider ces différents bienfaits. Et donc, le CBD fonctionne-t-il pour tout le monde ? Pas toujours. Parce que chaque système endo-cannabinoïde est unique. Jérôme, 52 ans, a souvent des maux de tête. Il a essayé de prendre une huile de CBD. « J’ai avalé trois gouttes d’une huile dosée à 10 % pendant une quinzaine de jours. Mais je n’ai pas vu de changement. Alors que ma cousine, qui souffre aussi de maux de tête, en a bien profité ». La question du « juste dosage » est légitime.

Advertisement

Combien consommer ?

Les huiles affichent un pourcentage de CBD oscillant entre 5 et 25%. Certaines marques proposent une grille pour évaluer le nombre de gouttes à consommer selon le type de trouble (stress, douleur, etc.) et le poids. De son côté, le Dr Douek conseille de commencer par de faibles doses (1 à 2 gouttes d’une huile de 5 à 10%) et d’observer ce qui se passe. « Si on n’a pas d’effet, on augmente progressivement les doses. Tous les trois jours, une goutte est ajoutée jusqu’à l’obtention des bienfaits.

Leave a Reply

Your email address will not be published.